Quelle différence entre Gaz de ville et gaz naturel ?

Quelle différence entre Gaz de ville et gaz naturel ?

Quelle différence entre Gaz de ville et gaz naturel ?

Entre le gaz de ville et le gaz naturel, il existe une grande différence. A une certaine époque, le gaz de ville été utilisé pour l’éclairage et le chauffage. Il est obtenu par distillation de houille et été considéré comme dangereux du fait qu’il contient de monoxyde de carbone. En cas d’inhalation, il sera alors toxique pour l’être humain. Ce gaz polluant est maintenant interdit d’usage et de production. Le gaz naturel quant à lui est autorisé à la maison car il est beaucoup plus propre et pas toxique même s’il est composé de méthane. Il est acheminé dans les canalisations dédiées sous forme gazeuse. Mais il est tout de même possible de consommer du gaz naturel au moyen d’une bouteille. Cela vous permettra de faire des économies. Le gaz en bouteille concerne le gaz propane et le gaz butane. Cependant, le pouvoir calorifique de ces deux gaz est beaucoup plus faible à celui d’un gaz naturel distribué par les réseaux de canalisation.

 Comment se raccorder au gaz de ville ?

 

Le raccordement au gaz de ville est une démarche obligée lorsqu’on souhaite avoir du gaz à la maison. Si vous êtes propriétaire d’un bien ou un locataire, il faut savoir que c’est toujours le propriétaire qui doit effectuer cette demande auprès du distributeur. Mais bien avant les travaux, il est important de vérifier si votre commune est desservie par le réseau de gaz naturel. Ensuite, vous ferez une demande de raccordement en suivant quelques démarches en faisant parvenir un dossier auprès de votre fournisseur au moyen d’un formulaire dédié à cette requête. Puis, il vous remettra sous 10 jours une offre raccordement gaz gratuite. Ce dossier contient entre autre un devis de raccordement, le délai prévisionnel pour la réalisation des travaux, l’emplacement du compteur ainsi que le PCE du futur compteur. Une fois que vous avez validée cette offre, il ne vous reste plus qu’à payer un acompte selon le pourcentage imposé par votre fournisseur


Autres articles